Jason Loeppky, Prix pour services insignes 2021

Jason Loeppky
Prix pour services insignes
2021

Jason Loeppky est le récipiendaire du Prix pour services insignes 2021 de la Société statistique du Canada (SSC). Ce prix honore une personne qui a joué un rôle important et substantiel pour favoriser la croissance et le succès de la communauté canadienne des sciences statistiques par son leadership au sein de la SSC.

 

Jason a grandi dans la communauté de Thompson, au Manitoba, et a déménagé à Guelph, en Ontario, pour ses dernières années d'école secondaire et un diplôme de premier cycle à la University of Guelph. Il a vécu depuis en Colombie-Britannique, où il a obtenu une maîtrise et un doctorat de la Simon Fraser University et a effectué un post-doc à la University of British Columbia. L'une des publications issues de son doctorat est un article dans Technometrics très cité, cosigné avec Randy Sitter et Boxin Tang, qui développe un mécanisme permettant de trouver des plans statistiques optimaux pour estimer les interactions de variables catégorielles. Un deuxième article dans Technometrics, issu de ses travaux postdoctoraux et cosigné avec Jerome Sacks et William Welch, a été cité près de 500 fois et traite du problème du calcul de la taille des échantillons pour l'approximation de modèles informatiques complexes. Après avoir obtenu un poste de professeur au campus Okanagan de UBC à Kelowna, il a poursuivi ses recherches méthodologiques sur la conception et l'optimisation tout en collaborant à des problèmes appliqués en astrophysique et dans d'autres domaines.

 

Jason Loeppky a joué un rôle transformateur en tant que responsable des services électroniques de la SSC, déployant une vision à long terme pour s'assurer que la présence en ligne et la capacité électronique de la SSC répondraient à ses besoins actuels et puissent évoluer en fonction de ses besoins futurs. Avant le mandat de Loeppky, la gestion des données des membres reposait sur un traitement manuel, un logiciel propriétaire et le soutien d'un contractant. Avec le projet de déménager dans un bureau indépendant, il était devenu nécessaire pour la SSC de redévelopper ses services. La plupart des membres ne réalisent peut-être pas à quel point la SSC s'est développé au fil des ans. Le traitement manuel qui fonctionnait autrefois n'était plus viable. 

 

Jason a consacré d'innombrables heures au développement d'un système de gestion des relations avec les constituants (CRM) pour la Société statistique du Canada. Il possédait les compétences techniques qui lui permettaient de comprendre les développeurs, et la connaissance du fonctionnement de l'organisation, pour représenter les opérations de la SSC aux développeurs. Jason a fait de nombreux voyages de Kelowna, en Colombie-Britannique, à Ottawa pour rencontrer des contractants potentiels et, par la suite, il a rencontré chaque semaine les développeurs pour développer l'automatisation, simplifier les processus et améliorer la cohérence des flux de travail. 

 

Jason a entrepris des projets majeurs au cours de son mandat de responsable des services électroniques, notamment : (i) la refonte et le déploiement du site Web, (ii) la migration de la gestion des membres vers un système Web à source ouverte, (iii) le traitement financier via le site Web de la SSC (y compris l'inscription aux congrès, le paiement des cotisations et les dons), et (iv) un nouveau système de gestion Web pour le congrès annuel, y compris la soumission et la traduction des résumés, la programmation et la gestion des sessions, les informations sur le programme en ligne et imprimé. 

 

Les progrès des services électroniques comprennent également le développement de nouveaux types de contenu CRM, notamment pour la gestion du bulletin de nouvelles de la Société statistique du Canada, Liaison. Cela a permis à la SSC de passer d'un bulletin imprimé et statique à un format permettant aux membres de soumettre des articles directement, aux traducteurs et aux éditeurs de travailler sur ce contenu, et la distribution électronique par courriel et sur le site Web. Des économies annuelles substantielles ont ainsi été réalisées par la Société.

 

Loeppky a été membre d'office du comité de Recensement à l'école Canada. Il a été le fer de lance des améliorations apportées au projet de Recensement à l'école, notamment le redéveloppement à grande échelle des bases de données de leur ancienne technologie à Drupal, et a aidé le comité à obtenir des fonds pour le développement d'applications Shiny. Il a agi avec une conscience aiguë du désir de la SSC de soutenir les initiatives d’éducation en statistique et de ses obligations fiduciaires envers les membres et les donateurs de fournir un bon service à un coût minimal. 

 

En tant que responsable des services électroniques, Jason a réuni des contractants externes et divers groupes au sein de la SSC alors que l'organisation gérait ses projets de services électroniques les plus ambitieux et complexes depuis une génération. Il l'a fait avec bonne humeur et une excellente capacité à gérer des points de vue différents (et parfois divergents) sur les besoins de la SSC, tout en poursuivant son travail de professeur à la UBC-Okanagan et ses activités de recherche approfondies. Jason a également été membre (2007-2009) et président (2009-2014) du Comité des subventions allouées aux étudiants et secrétaire du Groupe de statistique industrielle et de gestion (2013-2016).

 

Jason Loeppky a été nommé responsable des services électroniques pour deux mandats, mais une série d'accidents de voiture l'a mis en congé d'invalidité de longue durée et l'a empêché de continuer à contribuer à la communauté statistique. Jason vit toujours à Kelowna avec sa femme et sa fille, et reste un ami solidaire et toujours enjoué pour de nombreux membres de notre Société. Ses contributions substantielles, intenses et constructives à la SSC pendant les 2,5 années où il a été le plus actif sont exceptionnelles. Les résultats ont transformé la Société statistique du Canada en tant qu'organisation. 

 

La dédicace du prix est la suivante: 

« À Jason Loeppky, pour ses efforts inlassables en tant que responsable des services électroniques de la SSC au cours d'une période de développement sans précédent, y compris la mise à niveau du site Web de la SSC et sa liaison dynamique avec un nouveau système CRM pour la gestion des données administratives et le soutien critique du congrès annuel et du bulletin Liaison ; pour l'amélioration et la défense du programme Recensement à l'école Canada ; pour ses contributions inestimables au développement d'un bureau indépendant de la SSC ; et pour son service continu à la SSC pour la période 2007-2018. »