Comment remplir le formulaire de demande d’accréditation A.Stat. (statisticien associé)

1. Résumé et objectifs de ce document

Ce guide présente un résumé de documents légaux associés à l’accréditation qui devrait aider un candidat à compléter son formulaire de demande A.Stat. En cas de problèmes d’interprétation, ces documents légaux sont l’ultime référence.

Il y a deux niveaux d’accréditation : Statisticien professionnel (P.Stat.) et Statisticien associé (A.Stat.). Ces deux qualifications ne peuvent pas être détenues simultanément.

La qualification A.Stat. indique que son titulaire a complété un programme d’études équivalent à un baccalauréat ou un baccalauréat spécialisé en statistique ou, dans certains cas exceptionnels, a fait la preuve d’une compréhension avancée de la théorie statistique et de son application. Elle constitue la première étape pour un statisticien professionnel travaillant au Canada sous la direction d’un mentor P. Stat. La SSC espère que tous les détenteurs de cette qualification s’efforceront d’obtenir la désignation P. Stat. à la suite d’un minimum de six années d’expérience professionnelle dans l’application de la statistique.

Les récipiendaires d’une désignation reçoivent un certificat indiquant le niveau de leur accréditation et un numéro de titulaire. Le certificat indique que le détenteur adhère au code de déontologie statistique tel que décrit dans le Code de déontologie statistique de la SSC. Le statisticien accrédité peut accoler la désignation obtenue à sa liste de qualifications professionnelles. Ainsi la signature d’un membre accrédité peut se lire : Paul (ou Julie) Tremblay, B. Sc., A. Stat. Les récipiendaires de la désignation A.Stat. doivent devenir membre de la SSC dans un délai de 4 mois à compter de leur certification.

Les bénéfices de l’accréditation pour un individu, un employeur, la pratique professionnelle de cette discipline au Canada et la société canadienne en général sont décrits dans une brochure d’information. Pour un employeur l’accréditation signifie que le détenteur possède un certain niveau d’éducation et/ou d’expérience professionnelle, qu’il fait du développement professionnel et qu’il suit des normes éthiques dans sa pratique.

Pour un individu ces bénéfices incluent de l’assistance pour obtenir et maintenir des normes professionnelles de bonne pratique de la statistique, que ce soit pour la planification des projets, la collecte et la gestion des données, leur analyse, la synthèse et l’interprétation des résultats et la communication orale et écrite des résultats.

Le code de déontologie statistique de la SSC guide la conduite d’un statisticien.

Pour maintenir son accréditation, un membre doit payer, à chaque année, une cotisation d’adhésion et des frais d’accréditation à la SSC, soumettre des formulaires indiquant ses domaines d’expertise et de pratique actuels et passés et ses activités de développement professionnel entreprises au cours de l’année écoulée et respecter la limite de ses compétences et l’éthique statistique dans sa pratique professionnelle. Un membre peut ajouter sa désignation à la liste de ses qualifications tant qu’ils maintiennent leur accréditation.

Les informations collectées chaque année au sujet des domaines d’expertise et de pratique passés et actuels de l’individu seront conservées dans une base de données. Cette base de données servira à des fins de réseautage. Elle permettra également la planification stratégique de cours et l’évaluation des forces et des lacunes de l’expertise disponible au Canada. Les informations concernant le DP de chaque individu seront conservées dans un fichier sécurisé et ne seront accessibles qu’aux planificateurs de programme du Comité d’accréditation.

La Société statistique du Canada s’efforcera de fournir un soutien stratégique aux individus en favorisant le réseautage national, les programmes de développements professionnels et la tenue de conférence pour leur permettre d’acquérir et de maintenir une expertise professionnelle.

Enfin, l’accréditation profitera à la profession de statisticien en identifiant les forces et les talents de nos membres accrédités.

2. Résumé de la procédure

Les candidats A.Stat. viennent de trois provenances différentes selon (1) qu’ils sont reconnus par une autre association statistique telle l’Association des statisticiennes et des statisticiens du Québec (ASSQ), la Royal Statistical Society (RSS), ou la Statistical Society of Australia Inc. (SSAI), (2) qu’ils rencontrent toutes les exigences de formation grâce à des cours accrédités par la SSC ou (3) qu’ils ne satisfont pas les deux premier critères. Dans tous les cas le formulaire A.Stat. mentionné plus bas s’applique. Une fois les documents sur le cheminement académique obtenus, d’une à deux heures devraient suffire pour remplir ce formulaire.

2.1 Provenance des demandes A.Stat. :

2.1.1 Détenteur d’un titre décerné par une société statistique reconnue

Les candidats doivent fournir la preuve documentée qu’il possède une qualification équivalente telle que le stat. ASSQ de l’ASSQ, le GradStat de la RSS ou le GStat de la SSAI. S’ils possèdent au moins six années d’expérience professionnelle de la statistique, ces candidats devraient considérer l’option de postuler pour la désignation P.Stat.

2.1.2 Candidats remplissant toutes les exigences de formation à l’aide de cours accrédités par la SSC

Plusieurs diplômés de programmes d’études d’institutions canadiennes auront satisfait les exigences de formation en ayant pris un ensemble de cours accrédités par la SSC. Dans ce cas, la documentation requise concernant ces cours sera réduite.

Si un candidat a étudié dans plus d’une institution, il lui incombe d’obtenir la documentation pertinente de toutes les institutions concernées pour démontrer qu’il satisfait à toutes les exigences de formation.

Les exigences concernant la connaissance d’un domaine autre que la statistique peuvent être satisfaites par le biais d’une expérience de travail ayant une importante composante statistique, par exemple un stage crédité de quatre mois pour un cours dans un domaine d’applications.

Pour les candidats ayant obtenu leurs diplômes récemment, la performance académique sera le principal critère d’évaluation. Les résultats devront dépasser le minimum requis pour obtenir un diplôme de l’institution fréquentée.

2.1.3 Les autres candidats A.Stat.

Les candidats qui n’ont pas suivi une liste complète de cours accrédités peuvent faire la preuve des exigences de formation en fournissant de la documentation sur les cours qu’ils ont suivis.

Si un candidat a étudié a plus d’une institution, il lui incombe d’obtenir la documentation pertinente de toutes les institutions concernées pour démontrer qu’il satisfait à toutes les exigences de formation. 

Du travail (même en période scolaire) durant une année en tant que statisticien dans une organisation permet de satisfaire l’exigence d’une mineure dans un domaine d’application de la statistique, par exemple un stage crédité de quatre mois dans un domaine d’applications.

L’appendice B du document Accréditation des statisticiens par la Société statistique du Canada illustre comment les candidats A.Stat. peuvent prouver qu’ils rencontrent les exigences de formation statistique en se basant sur leur développement professionnel, leur expérience et, dans des circonstances exceptionnelles, sur une compréhension poussée de la théorie statistique et de son application.

Pour les candidats appuyant leurs demandes sur la formation professionnelle, les résultats académiques recevront une pondération réduite. Cependant il faudra alors faire une démonstration étoffée des habilités professionnelles. C’est la responsabilité du candidat de démontrer son développement professionnel et/ou de documenter sa compréhension poussée de la théorie statistique et de son application en accordance avec l’appendice B du document Accréditation des statisticiens par la Société statistique du Canada.

Le Comité d’accréditation évaluera chaque demande en utilisant l’information disponible. Chaque candidat est responsable de la documentation fournie. Il doit s’assurer qu’elle est suffisante pour permettre une évaluation adéquate de sa candidature. Le comité se réserve le droit de demander du matériel supplémentaire.

2.2 Remplir le formulaire de demande d’accréditation

Pour postuler à la désignation A. Stat, un candidat doit compléter le formulaire de demande officiel et un formulaire résumé. Le candidat doit démontrer clairement qu’il remplit les critères requis. Après avoir assemblé les documents ayant trait à sa formation, le candidat doit obtenir la permission de deux personnes (par exemple, des professeurs ou des employeurs) qui peuvent évaluer son aptitude à la communication orale. Ces deux arbitres peuvent être invités, à la seule discrétion du comité d’accréditation et sans possibilité d’appel, à écrire des rapports d’évaluation directement au comité d’accréditation.

Les formulaires complétés doivent être envoyé à la SSC électroniquement. Les demandes peuvent être soumises en tout temps ; cependant le comité d’accréditation présente normalement des recommandations au conseil de direction de la SSC trois fois par année, en mars, mai et octobre. 

Chaque candidat doit payer des frais administratifs pour l’évaluation de sa demande qui sont déterminés par la SSC. Il n’y a pas de remboursement en cas d’échec. Un candidat dont la demande a été refusée recevra des commentaires écrits de la part du comité d’accréditation ; il peut faire une nouvelle demande un minimum de 12 mois après le rejet de sa demande par le conseil de direction. Un candidat dont la demande a été refusée peut loger un appel auprès du comité des appels d’accréditation dans les 30 jours suivant la réception de la lettre contenant la décision. La procédure d’appel est décrite dans le document Accréditation des statisticiens par la Société statistique du Canada.

2.3 Confidentialité

Le Comité d’accréditation et le Comité des appels d’accréditation peuvent accéder à la demande et aux rapports de développement professionnel des candidats, mais ces documents ne seront mis à la disposition d’aucune autre personne, sauf autorisation écrite du membre concerné. Ces documents sont conservés en toute confidentialité au secrétariat de la SSC. La SSC usera d’efforts raisonnables pour préserver à tout moment la confidentialité des informations des candidats, mais elle ne peut effectuer aucune représentation ou garantie à cet égard.

Il est conseillé aux candidats :

  • de s’assurer qu’ils ont l’autorisation de leurs employeurs de soumettre ces documents à l’examen des membres du Comité ;
  • d’utiliser les dispositifs de sécurité des documents .pdf pour crypter toute information sensible.

Les candidats peuvent identifier jusqu’à deux membres du Comité qui ne doivent pas accéder aux documents pour des raisons de confidentialité, de conflit d’intérêts ou autres.

Les membres du Comité d’accréditation (ou du Comité des appels d’accréditation) peuvent se déclarer incapables d’évaluer certaines demandes pour des raisons de conflit d’intérêts ou autres.

Les membres de l’un ou de l’autre Comité qui évaluent les dossiers signeront un accord de confidentialité relatif aux documents examinés. Les évaluations seront confidentielles; elles seront conservées en lieu sûr. En cas de recommandation globale négative, le/la Président(e) préparera une version éditée anonyme des évaluations qui seront remises au/à la candidat(e) dans le cadre des commentaires du Comité. Le/la candidat(e) pourra également demander de tels commentaires en cas de recommandation positive. La version du/de la Président(e) des évaluations négatives seront conservées indéfiniment avec les demandes concernées. Aucun membre du/des Comité(s) autre que les évaluateurs et le/la Président(e) n’aura accès aux évaluations et, en cas d’appel au Conseil d’administration, les membres du Conseil signeront un accord de confidentialité. 

Remarque : les candidats peuvent demander un niveau de confidentialité accru. Si la SSC, à sa seule discrétion, estime qu’il y a lieu de renforcer la confidentialité d’une demande, l’une ou plusieurs des mesures suivantes pourront être adoptées.

Options d’évaluation spéciale :

  1. Les documents confidentiels peuvent être protégés en remplaçant certains nombres par x, y, z, etc. ;
  2. Des lettres d’accord formelles relatives à la confidentialité peuvent être échangées.

L’évaluation des documents écrits de base peut être remplacée par une évaluation orale via téléconférence, qui sera aux frais du/de la candidat(e). En un pareil cas, le/la candidat(e) devra soumettre le témoignage écrit de deux individus qui ont une connaissance approfondie de son travail. Les deux évaluateurs du Comité d’accréditation organiseront alors des entretiens indépendants par téléconférence avec le/la candidat(e) et avec les deux références.

3. Comment remplir le formulaire de demande

Les candidats doivent compléter deux formulaires : le formulaire de demande et le formulaire de notice biographique. Ces deux formulaires sont disponibles sur le site Internet.

Les demandes seront acceptées en français ou en anglais.

Le formulaire de demande fournit des informations détaillées relatives au candidat et le formulaire de notice biographique est utilisé pendant le processus d’approbation de l’accréditation.

Le formulaire de demande et le formulaire de notice biographique sont en format Microsoft Word, dont ils utilisent les fonctions formulaires. 

Vous pouvez également sauvegarder le document à tout moment et y revenir ultérieurement pour le compléter.
Une fois le formulaire complété, convertissez-le au format .pdf et insérez-y les pièces jointes demandées (reportez-vous aux FAQ et à la liste de contrôle ci-dessous).

Voici un résumé des éléments pertinents.

Page 1 : Identification et coordonnées du candidat :

Tous les candidats doivent compléter cette page.

Les candidats doivent être soit citoyens canadiens, soit légalement autorisés à travailler au Canada, soit membres accrédités dans leur pays d’origine d’un organisme équivalent à la SSC et qui entretient avec la SSC une relation réciproque en ce qui concerne l’adhésion et la reconnaissance des normes professionnelles. 

La majorité des demandes seront des « demandes normales », à moins qu’un employeur considère que certaines parties de votre demande requièrent un niveau spécial de confidentialité.

Si vous êtes accrédité/agréé/certifié d’une autre juridiction (e.g. Stat. ASSQ, RSS GStat., Australian GradStat ), veuillez joindre la documentation appropriée.

Les candidats Stat. ASSQ., RSS C.Stat. ou A.Stat australien expérimentés voudront peut-être déposer une demande pour la désignation P.Stat plutôt que A.Stat s’ils ont accumulés au moins 6 années d’expérience professionnelle appliquée.

Page 2: Information de paiement et déclaration du candidat :

Tous les candidats doivent compléter cette page. Voir la section 4 ci-dessous pour les détails de paiement.

Pages 3-5: Formation

Tous les candidates doivent compléter la troisième page.

La formation de base pour un A. Stat. est un B. Sc. en statistique ou une combinaison équivalente de travail et d’expérience. Il est souhaitable qu’un candidat A. Stat. poursuive l’acquisition de connaissances pour remplir les exigences pour un P. Stat. grâce à une combinaison d’expérience de travail et de formations formelles.

Candidats possédant un titre décerné par une autre association statistique reconnue.

Le candidat détenteur d’un titre tel que Stat. ASSQ de l’ASSQ, le G.Stat de la RSS ou le GradStat. de la SSAI ne doit pas remplir les pages 4 et 5. Des copies des documents établissant sa qualification auprès d’un organisme reconnu doivent être annexées à la demande.

Candidats avec un diplôme de doctorat en statistique d’une université canadienne.

Ils doivent inclure une attestation électronique approuvée de leur diplômes et bulletins officiels. 

Des arbitres seront contactés pour obtenir des références les habiletés du candidat concernant la communication orale.

Candidats avec un diplôme de B. Sc. ou M. Sc. en statistique ou dans une discipline connexe décerné par une université canadienne.

Étant donné la grande diversité des programmes, une liste de pointage des cours de base d’un B. Sc. ou d’un
M. Sc. en statistique se trouve à la page 4 du formulaire ; des résumés des contenus de ces cours cibles se
trouvent à l’appendice de ce document.

Veuillez compléter le pointage de la page 4 qui donne les cours susceptibles de contribuer à l’atteinte des exigences de formation. Ces dernières peuvent être satisfaites à l’aide de cours accrédités par la SSC et des cours pris dans une ou plusieurs institutions.

Des copies électroniques de bulletins officiels doivent être incluses. Si un candidat a étudié dans plus d’une institution, il lui incombe d’obtenir la documentation pertinente de toutes les institutions concernées pour démontrer qu’il satisfait à toutes les exigences de formation.

Des arbitres seront contactés pour obtenir des références sur les habiletés du candidat concernant la communication orale.

(a) Grâce des cours accrédités par la SSC.
Aucune information additionnelle sur les cours n’est requise autre que des copies électroniques des bulletins officiels.

(b) Avec d’autres cours.
Les candidats doivent de la documentation additionnelle concernant les cours non accrédités complétés. Veuillez annexer des copies des descriptions ou des examens finaux pour chacun des cours.

Les exigences concernant la communication écrite peuvent être satisfaites par des cours en communication mettant l’emphase sur l’écriture, ou par d’autres moyens tels des rapports de stage ou de travail. Veuillez annexer des copies de ces rapports.

Les exigences de formation dans un domaine d’applications autre que la statistique peuvent être satisfaites de multiples façons. Dans plusieurs programmes ceci est l’équivalent d’une mineure. Des mineures dans la plupart des domaines sont acceptables, mentionnons par exemple la recherche opérationnelle, la combinatoire, l’actuariat, les arts, le commerce et l’ingénierie. Des stages crédités, des blocs de deux cours pris dans un domaine d’applications, une expérience de travail dans un domaine d’applications. Veuillez contacter le bureau de la SSC pour obtenir des éclaircissements.

Candidats ne possédant pas de diplôme en statistique ou dans une discipline connexe.

Ces candidats peuvent faire la preuve qu’ils rencontrent les exigences de formation statistique en se basant sur leur développement professionnel, leur expérience et, dans des circonstances exceptionnelles, sur une compréhension poussée de la théorie statistique et de son application. (Appendice B du document Accréditation des statisticiens par la Société statistique du Canada.) Chaque candidat est responsable de la documentation fournie. Il doit s’assurer qu’elle est suffisante pour permettre une évaluation adéquate de sa candidature.

Les exigences concernant la communication écrite peuvent être satisfaites par des cours en communication mettant l’emphase sur l’écriture, ou par d’autres moyens tels des rapports de stage ou de travail. Veuillez annexer des copies de ces rapports.

Des arbitres seront contactés pour l’évaluation de la communication orale.

Candidats formés à l’extérieur du Canada.

Les candidats formés à l’extérieur du Canada et qui ne détiennent pas de qualifications d’un organisme reconnu doivent annexer des preuves électroniques d’équivalence canadienne qui sont par exemple décernées par le World Education Services.

Page 6 : Expérience de travail, développement professionnel et domaine d’expertise.

La section sur l’expérience de travail doit seulement être remplie par les candidats qui veulent obtenir une équivalence pour une mineure dans un domaine d’applications par le biais d’un expérience de travail pertinente d’au moins un an.

La section sur le développement professionnel est obligatoire pour les candidats qui veulent se voir reconnaître une mineure dans un domaine d’applications par le biais d’une expérience de travail ou pour obtenir des équivalences concernant la formation académique.

La section sur les domaines d’expertise peut être complétée par tous les candidats tout en reconnaissant que des diplômés récents n’ont pas nécessairement des domaines de spécialisation bien définis. Ces derniers pourront être mis à jour dans le futur, selon l’évolution de la désignation A. Stat.

Page 7 : Références

Tous les candidats doivent remplir cette page.

Toutes les personnes de référence seront contactées afin de fournir des informations concernant les aptitudes du candidat à la communication orale. Les personnes de référence pourraient aussi être contactées pour des informations additionnelles selon les besoins du Comité d’accréditation. Si certains évaluateurs ne devraient pas évaluer votre demande, veuillez indiquer leurs noms (au maximum deux noms).

Page 8 : Comment remplissez-vous les conditions ?

Tous les candidats doivent fournir une description d’une page au maximum.

La description devrait mettre en valeur, pour le comité d’évaluation, de quelle façon vous remplissez les conditions de formation de la désignation A.Stat. Deux points sont particulièrement importants dans cette description : (1) comment le candidat rencontre-t-il les exigences relatives à la communication écrite si cela n’est pas clair à partir des relevés de notes ; (2) si tel est le cas, comment l’expérience professionnelle du candidat est-elle équivalente aux exigences pédagogiques.

Page 9 : CV complet

Facultatif pour tous les candidats, mais recommandé.

Pages 10-12 : Rapports

Plusieurs candidats n’auront pas besoin de joindre des rapports. Cette section est couramment utilisée par des candidats désirant attester d’aptitudes à la communication ou désirant démontrer qu’ils ont acquis, par des expériences de travail, une formation leur permettant de remplir les exigences pédagogiques.

Page 13 : Fin du formulaire de demande

Veuillez laisser cette page dans votre formulaire de demande.

Page 1 : Formulaire de notice biographique distinct

Tous les candidats doivent compléter cette page. Le formulaire de demande fournis des informations détaillées relatives au candidat et le formulaire de notice biographique sont utilisés pendant le processus d’approbation de l’accréditation.

4. Soumission de la demande et paiement.

Une fois le formulaire de demande complété, convertissez-le au format PDF et insérez-y les pièces jointes demandées (reportez-vous à la liste de contrôle ci-dessous). Le formulaire de notice biographique devrait être sauvé en format Word.

Veuillez nommer vos fichiers selon le format suivant :
nomdefamille-astat-aaaa-appl.pdf
nomdefamille-astat-aaaa-biog.doc

aaaa devrait être remplacé par l’année de votre demande.

Envoyez les deux fichiers au bureau de la SSC à accreditation@ssc.ca.

Les frais de dossier ne sont pas remboursables.

Si vous payez par carte de crédit, vous n’êtes pas obligé(e) d’en sauvegarder les détails dans votre fichier de demande pdf. Pour cela, imprimez la première page, ajoutez-y à la main les détails de votre carte de crédit, puis faxez LA PREMIÈRE PAGE UNIQUEMENT au bureau de la SSC, au (613) 733-1386, ou expédiez le chèque ou les détails de carte de crédit à :

Société Statistique du Canada
219 - 1725 Boul. St. Laurent
Ottawa ON K1G 3V4

5. Comment remplir le formulaire : Liste de contrôle

□ Formulaire de demande et formulaire de notice biographique ont complétés.
□ Copie de vos relevés de notes est inclus.
□ Toutes vos références seront contactées concernant vos aptitudes orales et éventuellement d’autres points.
Vous devriez vous être assuré du consentement de chacun à être une de vos références.
□ Envoyez à la SSC votre paiement ou vos informations de carte de crédit.

6. FAQ:

6.1. L’espace prévu pour la liste de mes diplômes d’études post-secondaires ne suffit pas. Que dois-je faire ?

Si possible, limitez votre liste aux études les plus pertinentes. Si vous devez insérer d’autres lignes, reportezvous
à la question #3.

6.2. Dois-je vous envoyer les preuves de mes études universitaires ?

Les personnes demandant l’accréditation A.Stat. doivent joindre des copies de leur relevés de notes universitaires et/ou de leurs diplômes universitaires.

6.3. L’espace prévu pour l’expérience professionnelle ne suffit pas. Que dois-je faire ?

S’il vous faut plus d’espace, ajoutez un appendice en Word.

6.4. Mon travail est confidentiel et ne doit pas être rendu public. Que faire ?

Veuillez-vous reporter au document Accréditation des statisticiens par la Société statistique du Canada.

6.5. Comment documenter mon expérience professionnelle ?

Vous devez documenter votre expérience professionnelle seulement si vous voulez démontrer que vous détenez l’équivalent d’une mineure dans un domaine de spécialisation suite à une expérience de travail d’au moins une année, ou si vous voulez démontrer que vous avez acquis une formation académique équivalente.

Les évaluateurs souhaitent voir la preuve documentée de votre capacité à appliquer la théorie et les méthodes statistiques à des problèmes pratiques et à communiquer les résultats de votre travail.

6.6. Comment créer la version .pdf final du formulaire en un fichier unique ?

Les suggestions ci-dessous n’impliquent aucune approbation de la part de la SSC. 

(a) Si vous disposez du logiciel Acrobat (différent du simple programme de lecture Acrobat Reader), vous pouvez créer un document .pdf directement à partir de Microsoft Word ou d’autres progiciels de traitement de textes.
(b) Il existe une variété de logiciels complémentaires (commerciaux/partagiciels/gratuiciels) qui permettent la création de documents .pdf. Faites une recherche en ligne pour trouver celui qui vous convient.
(c) Essayez un service commercial, tel un centre de reprographie ou un magasin de fournitures de bureau, qui numérise des pages de documents, les convertit au format .pdf pour un prix raisonnable.

Appendice Couverture approximative des cours dans la liste de contrôle des conditions pédagogiques

A.1 Modules de mathématique – environ 3 cours

(a) Calcul I
(b) Calcul II
Ces modules devraient couvrir la matière de base en calcul différentiel, intégration à une variable et intégration multiple. Il s’agit, de façon générale, de la matière de base présentée dans un cours d’introduction au calcul différentiel et intégral, donc peu de détails sont donnés ici.
(c) Algèbre linéaire

Ce module devrait couvrir la manipulation de matrices, les espaces vectoriels, les valeurs singulières, les valeurs propres et les vecteurs propres. Il s’agit, de façon générale, de la matière de base présentée dans un cours d’introduction à l’algèbre linéaire.

A.2 Modules de statistique et de probabilité

Veuillez noter que certains de ces cours exigent peut-être des cours additionnels d’introduction en statistique et probabilités qui ne sont habituellement pas pris en compte dans l’atteinte des conditions de la désignation A.Stat.

Les modules suivants peuvent habituellement être couverts dans environ 7 cours. Les quatre premiers modules forment le noyau de base. Tous les candidats pour la désignation A.Stat devraient avoir complété les deux premiers modules et au moins un module parmi les deux suivants. Le dernier groupe de modules comprend des cours au choix.

A.2.1 Module de statistique mathématique – environ 1 cours - obligatoire

(a) Variables aléatoires (moments, transformations, fonction génératrice des moments)
(b) Distributions de base (normale, t, khi carré, F, exponentielle, Weibull, uniforme, etc.)
(c) Relations entre les distributions de base
(d) Théorie de base en estimation (exhaustivité, méthode des moments, estimation du maximum de vraisemblance, estimation bayésienne de base, intervalles de confiance, intervalles de crédibilité,
intervalles de prévision) 
(e) Théorie de base en test d’hypothèse (tests de rapport de vraisemblances, tests du khi carré)
(f) Théorie de base des probabilités, type de convergence

Ces modules devraient couvrir en grande partie la matière de livres tels que Hogg et Craig (Introduction to Mathematical Statistics) ou Mood, Bose, et Graybill (Introduction to the Theory of Statistics)

A.2.2 Module de régression linéaire – environ 1 cours - obligatoire

(a) Régression simple
(b) Régression multiple utilisant la notation matricielle, diagnostique
(c) Sélection de modèles (inclusion, élimination, pas-à-pas, Cp, AIC, etc.)

Il s’agit de la matière de base concernant les méthodes de régression telle que couverte par Kutner, Nachtsheim, Neter et Li (Applied Linear Models), ou Kleinbaum, Kupper, et Muller (Applied Regression Analysis and Other Multivariable Methods), ou Draper et Smith (Applied Regression Analysis), etc.

A.2.3 Module de planification d’expériences et d’analyse de données expérimentales – environ 1 cours - recommandé mais non requis, mais au moins un cours de dispositif expérimental ou d’échantillonnage doit être présent

(a) Plans complètement aléatoires
(b) Plans à blocs complets
(c) Carrés latins
(d) Plans à blocs incomplets
(e) Plans split-plot
(r) Plans factoriels fractionnés
(g) Plan pour surfaces de réponse

La détermination de tailles d’échantillon et de puissance pour ces différents plans d’expérience devrait être discutée. Il devrait y avoir des exercices en planification d’expériences et en analyse de données expérimentales. Ce module devrait couvrir la matière de base de livres tels que Montgomery (Design and Analysis of Experiments) ou Kuehl, (Statistical Principles of Research Design and Analysis), ou Hicks et Turner (Fundamental Concepts in the Design of Experiments), etc.

A.2.4. Module d’échantillonnage – environ 1 cours – recommandé mais non requis, mais au moins cours de dispositif expérimental ou d’échantillonnage doit être présent

(a) Échantillonnage aléatoire simple
(b) Échantillonnage systématique
(c) Échantillonnage par grappes
(d) Échantillonnage à deux degrés
(e) Poids d’échantillonnage

Ce module devrait couvrir la stratification, l’estimation par quotient et par régression, l’estimation sur des domaines, l’estimation de moyennes, proportions et quotients et une introduction aux plans d’échantillonnage complexes. Ces sujets sont couverts dans plusierus livres tels deux écrits par Lohr (Survey Sampling.), Cochran (Sampling Techniques), Thompson (Sampling), or Levy and Lemeshow (Sampling of Populations: Methods and Applications).

A.2.5. Autres modules statistiques – environ 3 cours

Le candidat devrait avoir compété 3 cours supplémentaires qui peuvent toucher une grande variété de sujets.

Un cours d’échantillonnage ou de dispositif expérimental peut être remplacé par un cours au choix, mais 3 cours additionnels restent obligatoires. Quelques sujets potentiels sont énumérés ci-dessous (cette liste n’est pas exhaustive, elle ne fait que présenter des exemples). Ces sujets ne peuvent pas être utilisés pour le domaine de spécialisation à la section A.3.5

(a) Modèles linéaires généralisés
Régression logistique, modèles loglinéaires, tableaux de fréquences

(b) Méthodes computationnelles modernes
Bootstrap, jackknife, et autres méthodes de rééchantillonnage

(c) Méthodes bayesienne computationnelle

(d) Équations d’estimation généralisées

(e) Analyse des durées de vie

(f) Forage de données

(g) Consultation statistique

(h) Séries chronologiques

(i) Statistiques multidimensionnelles

(j) Méthodes non paramétriques

(k) Contrôle de la qualité

(l) Analyse de données
Approche intégrée à l’analyse de données en étudiant des sujets tels que la description des données, la construction et la validation de modèles, …

(m) Econométrie

(n) Cours en actuariat

(o) Analyse de données catégoriques

(p) Processus aléatoires

A.3 Formation informatique - environ 2 cours

Les étudiants devraient capables d’utiliser des outils de bureautique standards, les progiciels statistiques standard et devraient également être capable de programmer des analyses non standard. Dans plusieurs programmes, ces sujets sont vus dans plusieurs cours sans toutefois faire l’objet d’un cours particulier.

(a) Bureautique – traitement de texte ; tableur ; programme de dessin ; utilisation du web

(b) Progiciels statistiques
Les étudiants devraient savoir utiliser au moins un progiciel statistique tel S-Plus, R, SAS, SPSS,

(c) Langage de programmation
Les étudiants devraient avoir une connaissance de base de la programmation utilisant un langage tel que FORTRAN, C, Basic, Matlab, S-Plus, R, ou autre.

A.4 Formation en communication – environ 1 cours

Communication orale et écrite.

Dans certains programmes, les étudiants peuvent prendre des cours sur ces sujets précis. Dans d’autres ces thèmes sont abordés dans plusieurs cours sans faire l’objet d’un cours spécifique. Par exemple, une emphase spéciale peut être mise sur l’écriture scientifique dans certains cours. Il est important de donner aux étudiants des feed-back pour les aider à développer leurs aptitudes en communication.

Les références d’un candidat seront contactées pour obtenir des renseignements au sujet de ses habiletés en communication orale et écrite.

A.5 Spécialisation – environ 3 cours

Le candidat doit obtenir une formation dans un domaine autre que la statistique.

Dans plusieurs programmes ceci se fait en obtenant un mineure, comptant deux cours ou plus, dans un autre domaine. La plupart des mineures sont acceptables sauf celles dans un domaine où la statistique est peu utilisée. Les domaines acceptables sont nombreux, mentionnons par exemple la recherche opérationnelle, la combinatoire, l’actuariat, les arts, le commerce et l’ingénierie.