Belkacem Abdous, lauréat du Prix de la SSC pour l'impact du travail appliqué et collaboratif 2019

Belkacem Abdous

Le lauréat du Prix pour l’impact du travail collaboratif et appliqué de la Société statistique du Canada 2019 est Belkacem Abdous, professeur au Département de médecine préventive et sociale de l’Université Laval jusqu’en 2017 et actuel directeur de l’Institut national de statistique et d’économie appliquée (INSEA) à Rabat, Maroc. Ce prix salue les contributions exceptionnelles de membres de la SSC à des travaux de recherche de nature appliquée réalisés en collaboration, dont l’importance découle principalement de leur impact relativement récent sur un organisme ou dans un domaine du savoir autre que la statistique.

Belkacem est né à Mestegmer, Maroc. Il a étudié les mathématiques appliquées à l’Université de Lille (maîtrise et doctorat de 3e cycle), complétant sa thèse doctorale en 1989 sous la supervision du professeur Radu Theodorescu à l’Université Laval. Après un bref séjour à l’Université de Moncton il a rejoint l’Université de Québec à Trois-Rivières, où il a atteint le rang de professeur titulaire. Il a ensuite rejoint le Département de médecine préventive et sociale de l’Université Laval. Dans le même temps, il s’est impliqué activement dans le Laboratoire de modélisation et de simulation au Maroc. À l’automne 2018, il a été nommé directeur de l’Institut national de statistique et d’économie appliquée (INSEA) à Rabat, Maroc. 

Tout au long de sa carrière universitaire, Belkacem a mené des recherches en statistique, biostatistique et épidémiologie. Il a joué un rôle important dans de nombreux projets de recherche en équipe et est fortement engagé dans la production de statistiques officielles au Maroc, en plus de ses nombreux projets et activités statistiques nationaux et internationaux. Belkacem est membre du Centre de recherches mathématiques, de la Société statistique du Canada, de l’Institut de statistique mathématique et de l’Institut international de statistique. Ses travaux ont été directement financés par le CRSNG. Belkacem a supervisé neuf étudiants au doctorat et 14 étudiants à la maîtrise. L’excellence de son travail collaboratif a été reconnue par le Prix du meilleur article dans la Revue canadienne de statistique en 2004 avec Ghoudi et Rémillard. Il a aussi une vaste expérience de consultant auprès de l’Institut national de santé publique du Québec.

Ses travaux de recherche actuels portent sur le changement climatique, la santé des populations et les statistiques officielles. Il a joué un rôle essentiel dans la création d’outils qui aident les organismes publics comme l’Institut national de santé publique du Québec à suivre et appuyer la recherche sur la relation entre santé publique et changement climatique. Ainsi, dans le cas de l’adaptation à la chaleur en milieu urbain, le grand nombre de comportements potentiels complique considérablement la surveillance de l’évolution des mesures préventives adoptées par les individus pour contrer les effets de la chaleur. Les travaux de Belkacem sur les estimateurs semi-paramétriques d’une fonction de régression de dénombrement (p. ex., estimateur du maximum de vraisemblance marginale pénalisé et kernel par lissage pour l’estimation non paramétrique des items) ont été essentiels pour la réalisation d’analyses psychométriques et le développement d’indices d’adaptation à la chaleur valables et comparables dans le temps et entre pays. Plus spécifiquement, il a su adapter ces méthodes d’estimation aux domaines des changements climatiques et de la santé des populations. Cela a permis de créer des indices d’adaptation aux changements climatiques (chaleur, inondations, pollen, maladie de Lyme) et de réduire la taille des ensembles d’indicateurs comportementaux sans perdre les informations de base sous-jacentes. 

À titre de président du comité du programme local et de membre du comité du programme scientifique, Belkacem a supervisé l’organisation locale du 61e World Statistics Congress à Marrakech en juillet 2017. À cette occasion, il s’est vu décerner un Prix du service de l’IIS pour leadership et service remarquables et dévoués à titre de président du comité du programme local. Plus récemment, il a coprésidé le Groupe de haut niveau pour le partenariat, la coordination et le renforcement des capacités dans le domaine des statistiques relatives au Programme de développement durable à l’horizon 2030 de la Division des statistiques des Nations unies.
Belkacem et son épouse Nadia partagent leur temps entre Rabat, Maroc, et Québec. Il a deux enfants adultes qui sont diplômés en comptabilité et science informatique.

La dédicace du prix est la suivante:
«À Belkacem Abdous, pour sa contribution remarquable à la promotion de méthodologies statistiques innovantes sur la santé de la population et les effets des changements climatiques, pour la promotion des sciences statistiques dans les pays en développement et pour son excellente contribution à la formation des étudiants des cycles supérieurs.»

Bouchra R. Nasri, Bruno N. Rémillard et Carl Schwarz ont contribué à la préparation de ce document.

 

Vendredi, 31 mai, 2019

Liaison Newsletter: