Les JSM à Vancouver : points saillants du programme des JSM 2018

JSM 2018

 

La SSC est l’une des sociétés partenaires qui organisent les Joint Statistical Meetings (JSM); en 2018, ces réunions se tiendront à Vancouver, Colombie-Britannique, du 29 juillet au 2 août. JSM 2018 promet d’être un congrès extraordinaire! Le comité du programme scientifique des JSM a préparé un formidable programme avec 681 sessions au total, dont 4 sessions plénières, 178 sessions sur invitation, 167 sessions de communications libres thématiques, 181 sessions de communications libres ordinaires, 26 sessions rapides, 40 sessions d’affiches communiquée sur un thème et 76 tables rondes, pour un total de 2 480 présentations individuelles, 509 présentations rapides, 437 présentations par affiche individuelles et plus de 100 intervenants. Bien qu’il soit trop tôt pour l’affirmer, le nombre de soumissions indique que les JSM 2018 seront l’une des plus grandes de l’histoire des rencontres.

Ces grandes réunions découragent parfois les participants potentiels en raison même de leur taille, avec de 41 à 43 sessions parallèles pour chaque créneau horaire non plénier, de dimanche 29 juillet à 14 heures à jeudi 2 août à 10 heures 30. L’avantage, c’est que chaque participant est sûr de trouver de quoi l’intéresser à tout moment, de dimanche à jeudi! Mais pour profiter pleinement de ce qu’offrent les JSM, il est important de planifier à l’avance les sessions auxquelles participer. La meilleure façon de sélectionner les sessions qui vous intéressent et de construire votre propre programme est sans doute de consulter le programme en ligne  puis d’utiliser l’application mobile pour vous y retrouver. Pour vous aider, voici quelques sessions particulièrement intéressantes.

Commençons par les sessions plénières. La première est l’Allocution de l’invité du président de l’ASA, lundi 30 juillet à 16 heures. Mardi 31 juillet à 16 heures, la conférence Deming, Improving the Quality and Value of Statistical Information: Fourteen Questions on Management, sera donnée par John L. Eltinge du Bureau américain du recensement. Mardi soir à 20 heures, Lisa LaVange présentera l’Allocution de la présidente de l’ASA. Enfin, les prix COPSS seront présentés mercredi 1er août à 16 heures, suivis par la conférence Fisher par Susan Murphy, Harvard, sur The Future: Stratified Micro-randomized Trials with Applications in Mobile Health.

Dimanche soir, alors que vous socialisez avec vos collègues et amis pendant la réception d’ouverture des JSM, ne manquez pas de faire un tour à la séance d’affiches, où 40 affiches électroniques seront présentées sur une diversité de sujets en parallèle à l’EXPO des fournisseurs. Paul McNicolas, de McMaster, a organisé cette session d’affiches sur invitation où figurent de nombreux chercheurs canadiens.

Cette année, les JSM innovent en présentant une conférence publique pour rehausser le profil des sciences statistiques dans la communauté où se tiennent les rencontres. Jeff Rosenthal, de l’Université de Toronto, prononcera la première conférence publique des JSM, intitulée Born on Friday the Thirteenth: The Curious World of Probabilities. Organisée un lundi soir, le 30 juillet, pour tenir compte du calendrier des enseignants de mathématiques du secondaire et du grand public, qui sont les principaux publics visés, cette conférence publique est également ouverte aux délégués des JSM qui souhaitent y participer.

Les conférences d’introduction font partie des sessions les plus populaires des JSM. Il s’agit d’introductions de qualité à d’importants sujets statistiques d’actualité qui peuvent intéresser la plupart des délégués. Cette année, les JSM en organisent six. La première, dimanche 29 juillet à 14 heures, The Deep Learning Revolution, explorera cet outil d’apprentissage machine qui s’est avéré si utile dans plusieurs applications et qui a connu une véritable explosion d’intérêt. Ensuite, dimanche 29 juillet à 16 heures,  Examining What and How We Teach at All Levels: Key Ideas to Ensure the Progress and Relevance of Statistics, présentera l’évolution du programme d’introduction et des programmes sous-gradués et gradués en statistique, biostatistique et science des données à une époque où la demande de statisticiens continue de croitre tandis que l’émergence de la science des données a revigoré l’industrie et le monde universitaire. Lundi 30 juillet à 8 heures 30, dans Leading Data Science: Talent, Strategy, and Impact, des leaders de la science des données de grandes entreprises technologiques démystifieront les applications réelles à grand échelle de la science des données et illustreront comment devenir un expert du domaine, comment bâtir une équipe de spécialistes de grand impact, comment concevoir des programmes d’études et comment mener avec la statistique. Multivariate Data Modeling with Copulas, lundi 30 juillet à 10 heures 30, décrira en termes simples les principes fondamentaux des copules et des modèles de copules, moyen puissant et intéressant pour tenir compte de la dépendance des données multivariées, et donnera des illustrations concrètes de leurs utilisations en finance, assurance, biostatistiques et sciences environnementales. Cette conférence d’introduction sera présentée par Christian Genest et Johanna G. Nešlehová, tous deux de McGill. Mardi 31 juillet à 8 heures 30, Reproducibility, Efficient Workflows, and Rich Environments, explorera le besoin de reproductibilité des résultats en analyse de données moderne et comment l’exploitation d’environnements informatiques riches permet de créer des procédures efficaces et d’organiser calculs afin d’encourager la validité, la reproductibilité et le partage collaboratif. Enfin, mercredi 1er août à 8 heures 30,  The Statistical and Data Revolution in the Social Sciences, présentera de nouvelles méthodes statistiques dans trois domaines de science sociale où l’impact de la statistique se fait de plus en plus sentir grâce à la rapide expansion des données de science sociale disponibles, des nouveaux types de données de science sociale et de la création de plusieurs centres et instituts interdisciplinaires dans les universités américaines à cette interface : démographie, analyse des réseaux sociaux et criminologie.

Chaque année, nous honorons les contributions et les personnalités d’extraordinaires statisticiens récemment décédés, lors de sessions commémoratives. Cette année, nous saluons ainsi Stephen E. Fienberg(dimanche 29 juillet, 14 heures),Charles Stein (lundi 30 juillet, 14 heures),Ingram Olkin (mardi 31 juillet, 14 heures), Alastair Scott (jeudi 2 août, 8 heures 30) et Joseph Hilbe (jeudi 2 août, 10 heures 30).

Plusieurs revues organisent des sessions sur invitation pour promouvoir les meilleurs articles qu’elles ont publiés. Cette année, les revues suivantes ont prévu des sessions : Journal of Statistics Education (dimanche 29 juillet, 14 heures), JASA Theory and Methods (lundi 30 juillet, 8 heures 30), Annals of Applied Statistics (lundi 30 juillet, 14 heures), Technometrics (mardi 31 juillet, 8 heures 30), Journal of Agricultural, Biological, and Environmental Statistics (mardi 31 juillet, 14 heures), Statistics Surveys Online Journal (mercredi 1er août, 8 heures 30), Statistica Sinica (mercredi 1er août, 10 heures 30), JASA Applications and Case Studies (mercredi 1er août, 14 heures), et CHANCE (jeudi 2 août, 8 heures 30).

Les sessions sur invitation, sessions de communications libres thématiques et sessions de communications libres ordinaires couvriront des sujets techniques d’intérêt pour les statisticiens de toutes les sections de l’ASA et des autres organisations partenaires qui font la réussite des JSM. Les domaines suivants sont bien représentés au programme : utilisation des dossiers médicaux électroniques, plusieurs sujets relatifs aux données -omiques et à la génétique, médecine de précision, inférence causale, prise de décisions fondées sur les faits, essais cliniques, sous-utilisation des bases de données, combinaison de données d’enquête et administratives, réseaux, données en haute dimension, big data et plusieurs sujets relatifs à la science des données et à l’apprentissage machine, recherche pluridisciplinaire, applications au changement climatique, à la médecine légale et autres domaines, sujets de société comme la recherche fédérale pour améliorer la mesures des populations LGBT et le syndrome de l’imposteur.

La SSC organise quatre sessions sur invitation, une session de communications libres thématiques et deux sessions de communications libres ordinaires. Le président du programme scientifique de la SSC est Wenqing He, de Western. Les sessions sur invitation sont Some New Perspectives and Developments in Biostatistical Research in the Era of Data Science (lundi 30 juillet, 10 heures 30), Advances in Dependence Modeling through Copulas(mardi 31 juillet, 8 heures 30), New Statistical Methods for Lumber Analytics (mercredi 1er août, 10 heures 30) et Spatial Statistics when Sampling is Informative (jeudi 2 août, 8 heures 30). Une autre session sur invitation a été organisée par l’INCASS : State Space Assessment Models for Complex Fisheries and Biological Data (dimanche 29 juillet, 14 heures).

Voici d’autres sessions qui vous intéresseront peut-être. La conférence Medallion Lecture I, Statistical Inference for Complex Extreme Events, par Anthony Davison (dimanche 29 juillet, 14 heures), The Good, the Bad, and the Ugly: The Future of Statistics and the Public (dimanche 29 juillet, 16 heures), les trois tables rondes suivantes intitulées Theory vs Practice (lundi 30 juillet, 10 heures 30), Addressing Sexual Misconduct in the Statistics Community (lundi 30 juillet, 14 heures) et Statistical Leadership: Insights from experiences of prominent leaders (mardi 31 juillet, 10 heures 30); Worldwide Statistics Without Borders Projects: Statistics, Data Visualization, and Decision Making (mercredi 1er août, 8 heures 30), le prix Noether avec Jianqing Fan et Anirban Bhattacharya et le prix Sirken avec Colm O'Muircheartaigh, ces deux sessions se tenant mercredi 1er août, à 10 heures 30. Are we (academia) producing leaders with necessary statistical skills? (table ronde), The State of Peer-Review and Publication in Statistics and the Sciences et la conférence Medallion Lecture II, Statistical Analysis of Large Tensors, par Ming Yuan, mercredi 1er août, à 14 heures. Ou encore Theory at the Intersection of Machine Learning and Statistics (jeudi 2 août, 8 heures 30) et Data Science for Social Good (jeudi 2 août, 10:30).

Une ou deux sessions de dernière minute pourront être ajoutées au programme lundi 30 juillet à 14 heures et mardi 31 juillet à 10 heures 30 (la date limite de soumission des propositions étant fixée au 16 avril).

Une façon de réduire le nombre de sessions parallèles est d’encourager les chercheurs à présenter lors d’une session rapide plutôt que dans le cadre d’une session de communications libres. Ces présentations se font en deux parties : publicité orale de cinq minutes pour le sujet dans une session avec 19 autre sur un thème similaire, puis affiche électronique de 45 minutes dans la session suivante. Cette année, nous avons augmenté le nombre de sessions rapides de 18 à 26. Je vous invite à participer à l’une d’entre elles. Le principe vous plaira peut-être et vous pourriez alors soumettre votre recherche pour une session rapide l’année prochaine.

Le thème des rencontres est #LeadWithStatistics et comme vous le découvrirez tout au long du programme, notre domaine se porte mieux que jamais et nos membres pleins d’énergie sont prêts à mener avec la statistique. Au nom du comité du programme scientifique des JSM, je vous souhaite de belles JSM 2018 à Vancouver : nous espérons que vous apprendrez autant et aurez autant de plaisir que nous l’avons eu à préparer son programme!

Christian Léger, président du comité du programme scientifique des JSM 2018

 

Mercredi, 11 avril, 2018

Liaison Newsletter: