Lauréats du prix de La revue canadienne de statistique 2024

Cong Jiang
Michael Wallace
Mary Thompson
Lauréats du prix de La revue canadienne de statistique
2024
« Dynamic treatment regimes with interference », publié en 2023 dans le numéro 2 du volume 51, pages 469-502.

Le prix de la Revue canadienne de statistique est décerné chaque année par la SSC à l’auteur ou aux auteurs d’un article publié l’année précédente dans la revue, en reconnaissance de la qualité exceptionnelle de l’innovation méthodologique et de la présentation de l’article.
 

Cong Jiang est chercheur postdoctoral à la Faculté de Pharmacie de l’Université de Montréal. Il a obtenu son doctorat en statistique de l’Université de Waterloo en 2022, sous la supervision de Mary Thompson et Michael Wallace. Il se spécialise dans le développement de méthodes pour les régimes de traitement dynamiques avec interférence, avec une attention particulière pour les applications au sevrage tabagique à domicile. Il s’intéresse également à l’apprentissage automatique et à l’efficacité semiparamétrique/non paramétrique dans l’inférence causale, avec un accent particulier sur l’estimation de l’efficacité des vaccins dans les maladies infectieuses.

Michael Wallace est professeur associé au Département de statistique et des sciences actuarielles de l’Université de Waterloo. Ses recherches portent notamment sur l’inférence causale, avec un accent sur la médecine de précision. Dans ce cadre, Michael étudie des données complexes, y compris l’erreur de mesure, l’interférence dans les réseaux et les résultats concurrents. Il participe également à de nombreux projets collaboratifs, notamment avec des collègues spécialistes des données nutritionnelles et alimentaires. En dehors de la recherche, Michael est actif dans la communication statistique, ayant siégé plus de dix ans au comité éditorial du magazine Significance, et a été interviewé des dizaines de fois dans la presse écrite, à la radio et à la télévision.

Mary Thompson est professeur émérite de statistique et de sciences actuarielles à l’Université de Waterloo, où elle enseigne depuis l’obtention de son doctorat en théorie des probabilités en 1969. Ses recherches portent sur les méthodes d’enquête, l’analyse des données des réseaux sociaux, la biostatistique et la théorie de l’estimation. Mary travaille actuellement à la conception, à la préparation et à l’analyse de données d’enquêtes longitudinales complexes dans le cadre du Projet international de lutte contre le tabagisme et de l’Étude longitudinale canadienne sur le vieillissement.

La dédicace du prix est la suivante: 

L’article intitulé « Dynamic treatment regimes with interference » par Cong Jiang, Michael P. Wallace et Mary E. Thompson est reconnu pour sa créativité, son excellence et sa présentation

L’article explore les régimes de traitement dynamiques, des séquences de règles de décision qui prennent pour données d’entrée des informations sur les patients et qui émettent des recommandations de traitement. Les auteurs étudient la méthode des moindres carrés ordinaires pondérés dynamiques pour l’estimation de ces régimes. Cette méthode est double-robuste et de mise en œuvre facile, mais elle repose sur l’hypothèse d’une absence d’interférence.