Jamie Stafford, Prix pour services insignes 2019

Jamie Stafford
Prix pour services insignes
2019

Le professeur Jamie Stafford est le récipiendaire du prix pour services insignes 2019 de la Société statistique du Canada (SSC). Ce prix honore un individu qui a joué un rôle substantiel pour promouvoir la croissance et le succès de la communauté canadienne des sciences statistiques, par son leadership au sein de la SSC.
 

Né à Toronto, Jamie a fait toutes ses études à la University of Toronto, complétant son doctorat au Département de statistique en 1992. Durant ses études, il était également une étoile de l’athlétisme : étoile canadienne et membre de l’équipe nationale lors de quatre championnats mondiaux. Sa thèse doctorale, supervisée par David Andrews et Rob Tibshirani, portait sur l’asymptotique pour l’inférence fondée sur la vraisemblance. Les méthodes de l’époque exigeaient d’interminables expansions et une liste de termes minutieuse; Jamie a eu la brillante idée de contourner ces calculs manuels fastidieux par un calcul symbolique. Ces travaux ont inspiré l’ouvrage Symbolic Computation for Statistical Inference, co-rédigé avec David Andrews et publié par l’OUP en 2000.

Après des formations postdoctorales à Oxford et Stanford, Jamie a rejoint le Département de sciences statistiques et actuarielles de Western en 1994. En 1999 il a été recruté aux Départements des sciences de la santé publique et de sciences statistiques de la University of Toronto. On a reconnu très tôt ses compétences de leadership : il a été responsables des études supérieures à Western, puis directeur associé, directeur suppléant puis directeur intérimaire du Département des sciences de la santé publique de la Faculté de médecine. De 2002 à 2009, il a fondé puis dirigé le Programme national sur les structures de données complexes. Il s’agissait là d’un projet pilote devant aboutir à la création d’un institut national de sciences statistiques : l’Institut canadien des sciences statistiques en est le résultat. Le leadership dont a fait preuve Jamie au PNSDC a rallié la communauté autour de la recherche pluridisciplinaire, inspiré de nombreux étudiants à établir des collaborations de recherche réussies et créé les conditions de la réussite actuelle de l’INCASS. Tout en jonglant ces rôles administratifs, il a continué à développer des programmes de recherche en analyse de données spatiales, méthodes de sondage et modèles spatio-temporels, en insistant particulièrement sur les méthodes de lissage local pour ces données complexes non-standard.

En 2008 Jamie a été nommé Directeur du Département de statistique et a, pendant les dix années qui ont suivi, dirigé une remarquable période d’expansion du département. En effet, durant cette période, les inscriptions aux programmes de premier cycle en statistique ont décuplé. Jamie a géré cette croissance avec grâce et vision. Il a notamment développé un noyau de professeurs enseignants capables d’offrir au département une direction pédagogique et géré une augmentation importante du nombre de postes administratifs pour aider le département à faire face au flot montant d’étudiants. Surtout, il a su établir le département comme ressource de recherche reconnue à l’échelle du campus, principalement par des nominations conjointes ciblées dans divers domaines d’application dont la biostatistique, la science informatique, la sociologie, l’astronomie,  l’astrophysique et la psychologie. En plus de promouvoir la science statistique à la University of Toronto, ces efforts ont servi de modèle pour d’autres institutions canadiennes qui ont vu, elles aussi, augmenter leurs effectifs. 

Jamie a trois enfants avec sa défunte femme, Maria Luisa Gardner, Gabriela, Lucia et Nicholas, et deux beaux-enfants avec Leanne Shafir, Talia et Gabrielle. Jamie continue à courir de manière régulière mais n’arrive plus à suivre le rythme ni de sa femme ni de ses enfants!
 

La dédicace du prix est la suivante: 

« À James E. Stafford, pour la vision dont il a fait preuve pour créer le Programme national sur les structures de données complexes, précurseur de l’Institut canadien des sciences statistiques (INCASS), pour son leadership enthousiaste et dynamique en science statistique à l’échelle nationale et pour avoir accueilli le congrès annuel 2014 de la SSC. »
 

Nancy Reid a produit l'essentiel de ce texte.