David R. Bellhouse, Membre honoraire de la SSC 2017

SSC 2017 Honorary Member
Membre honoraire de la SSC
2017

David R. Bellhouse, professeur émérite de statistique à l’Université Western de London (Ontario) a été fait membre honoraire de la Société statistique du Canada. Ce titre vise à honorer un individu qui a contribué de manière exceptionnelle au développement des sciences statistiques au Canada et dont les travaux ont eu un impact majeur au pays.


David est né à Winnipeg (Manitoba) le 19 juillet 1948. Il a passé une partie de sa jeunesse à Saskatoon (Saskatchewan) où son père a travaillé pendant neuf ans. C’est là que son talent pour les mathématiques s’est révélé et qu’il a appris à jouer du cor d’harmonie. La famille est rentrée à Winnipeg en 1964 et alors que David y faisait sa 12e année d’études, ses enseignants l’ont persuadé de participer au Concours de mathématiques du Manitoba. S’étant classé parmi les 25 premiers, il a choisi d’étudier l’actuariat à l’Université du Manitoba, comme son père l’y incitait.

David a complété un BA (spécialisé) en mathématiques actuarielles en 1970. Moins attiré par le monde des affaires que par la statistique et l’histoire, dont il avait pu suivre plusieurs cours pendant ses études de 1er cycle, il a alors songé à se réorienter dans un de ces deux domaines et a fini par opter pour la statistique, qui offrait les meilleures perspectives d’emploi. Pendant ses études de maîtrise à l’Université du Manitoba, complétées en 1972, il a été largement influencé et soutenu par Jon Rao, qui était alors professeur là-bas. Leur collaboration, qui s’est poursuivie pendant que David était doctorant à l’Université de Waterloo (PhD, 1975) et bien au-delà, a eu un effet marquant sur les travaux de David dans le domaine de l’échantillonnage.

Après ses études, David a été engagé comme analyste au Laboratoire de calcul en sciences sociales à l’University of Western Ontario. Il est devenu professeur adjoint au Département de mathématiques en 1977 et a mis sur pied le programme de statistique lors de la fondation du Département de statistique et d’actuariat en 1980. Il a été promu agrégé en 1982 et titulaire en 1987. Il a été directeur de l’unité de 1992 à 1999 et a pris sa retraite le 1er juillet 2016.

Tout au long de sa carrière, David a beaucoup publié et a encadré 45 étudiants de 2e cycle, 4 doctorants et 1 stagiaire postdoctoral. Ses travaux de recherche et sa vaste expertise ont contribué à améliorer de nombreux protocoles d’enquête au Canada et aux États-Unis. Il a notamment siégé au Comité consultatif de Statistique Canada en matière de méthodologie de 1998 à 2005 et a été membre du comité de rédaction de cinq revues, dont le Journal of the American Statistical Association, Techniques d’enquête et La revue canadienne de statistique. En plus de collaborer avec des chercheurs en archéologie, en biologie, en géographie, en droit et en médecine, il s’est beaucoup intéressé aux loteries.

Au début des années 1980, la passion de David pour l’histoire l’a amené à se pencher sur l’origine des idées en probabilités et en statistique. Ses travaux dans ce domaine ont été exceptionnellement fructueux et largement salués. C’est le cas entre autres de sa biographie de Thomas Bayes (publiée avec commentaires dans Statistical Science) et de celle d’Abraham De Moivre (ouvrage paru en 2011), qui ont toutes deux mis au jour de nombreux faits nouveaux.

Au fil des ans, David a fait preuve d’un dévouement constant et résolu envers la profession. Il a occupé plusieurs fonctions au sein de la SSC, dont celles de secrétaire (1988-90), de président du Groupe des méthodes d’enquête (1992-93) et de président (1998-99). À ce dernier titre, il a joué un rôle important dans l’élaboration du premier plan stratégique de la Société et il a mis en branle le processus d’agrément professionnel. Il a aussi été membre du Comité de sélection des subventions en sciences statistiques du CRSNG, qu’il a présidé pendant un an.

Les remarquables succès professionnels de David lui ont valu la médaille d’or de l’excellence en enseignement de l’University of Western Ontario (1985), une élection à l’Institut international de statistique (1987), le titre de compagnon de l’Association des statisticiens américains (1989), le prix pour services insignes de la SSC (2003), ainsi que le prix des anciens 2017 octroyé par la Faculté des sciences de l’Université du Manitoba.

L’épouse de David, Louise (née Budnick), est violoniste. Il l’a rencontrée à l’époque où il jouait pour le Winnipeg Youth Orchestra. Ils célébreront cet été leur 45e anniversaire de mariage. Ils ont deux filles. Erika est docteur en génie et fait de la recherche dans le domaine de l’acier chez ArcelorMittal (Dofasco) à Hamilton (Ontario). Laura est psychothérapeute auprès des élèves du Collège Fanshawe de London (Ontario) et conseille aussi de jeunes enfants en cabinet privé.

Depuis sa retraite, David poursuit ses travaux de recherche sur l’histoire de la statistique, qu’il finance en partie par des contrats de consultation auprès de cabinets d’avocats. Il est récemment revenu à ses anciennes amours et achève actuellement un livre sur les origines de l’actuariat en Angleterre au 18e siècle. Il est également membre de deux orchestres et d’un quintet à vent.

La dédicace du prix est la suivante: 

« À David R. Bellhouse, pour ses nombreuses contributions à la théorie de l’échantillonnage et à l’histoire des probabilités et de la statistique ; pour ses qualités exceptionnelles de formateur et de mentor ; pour son leadership académique ; et pour son dévouement envers la profession. »

 


Merci à Christian Genest, qui a été principalement responsable de la production de ce contenu.